Je vois souvent dans les matchs amateurs des joueurs se positionner très près du filet en attaque et sur la même ligne que leur coéquipier. C’est l’une des erreurs les plus fréquentes et nous allons voir pourquoi.

Imaginons que la balle se trouve du côté du défenseur de droite (schéma ci-dessous). Si nous nous positionnons moi et mon coéquipier sur la même ligne, nous aurons derrière nous une distance différente ! C’est-à-dire qu’il sera beaucoup plus difficile pour l’attaquant de droite de défendre un lob car il aura plus de chemin à parcourir (1 mètre de différence avec son partenaire !). Etant donné, qu’on joue principalement en diagonale au padel (voir leçon 2), on risque de se faire lober facilement avec ce genre de positionnement. C’est encore plus vrai aux niveaux amateurs où les joueurs n’ont pas le physique pour courir rapidement vers l’arrière.

Ci-dessous, vous pouvez voir en rouge les zones que vous ne couvrez pas si vous êtes sur la même ligne que votre coéquipier dans ce cas de figure.

La solution à ce problème est simple. On doit se positionner en « Escalier ». L’attaquant de droite, dans cette situation, prendra une position plus reculée sur le terrain pour pouvoir défendre les lobs plus facilement. Il « abandonnera » un peu plus de terrain sur sa droite (dans ce cas de figure), zone représentée en orange, mais couvrira beaucoup plus d’espace dans cette configuration (zone en vert représentant le gain de couverture par rapport à un placement sur la même ligne que le coéquipier).

Je résume ci-dessous le positionnement que les joueurs doivent avoir en fonction de l’endroit où se situe la balle sur le terrain. Exemple, si la balle se trouve dans la zone verte en défense, les attaquants devront se placer sur les zones vertes en attaque.

Les repères visuels qui peuvent vous aider sur le terrain sont les suivants (schéma ci-dessous): Pour l’attaquant le plus avancé, il devra se placer juste après le premier poteau latéral et au milieu du carré. Pour l’attaquant le plus éloigné, il devra se positionner juste avant le second poteau latéral et au niveau du deuxième poteau derrière lui. La zone orange est située au milieu de ces deux points.

Remarque de Padelonomics:

Lorsque j’ai un joueur de padel qui a très très peu de mobilité, je n’hésite pas à casser les codes en le mettant dans une position offensive complètement déconseillée. Je lui dis de se positionner continuellement en attaque au niveau du second poteau latéral. Ainsi, il aura plus de chance de récupérer des balles en lob et de compenser en demi-volées devant lui. C’est une entorse à la théorie de ma part pour prioriser le plaisir du jeu et maximiser ce qu’il lui reste de « potentiel ». (schéma ci-dessous)

LE COURS EN VIDEO